Questions Photo

Adobe Photoshop Elements 7 arrive !

Tous les ans en automne, une nouvelle version de Photoshop Elements vient relèguer la précédente aux oubliettes. Privilégiant la version pour Windows (c’est qui est compréhensible, vu les nombreux utilisateurs grand public…), Adobe s’apprête à commercialiser une nouvelle mouture de son logiciel populaire, alors que la version 6 pour Mac est à peine sortie.

Tous les ans en automne, une nouvelle version de Photoshop Elements relègue la précédente aux oubliettes. Privilégiant la version pour Windows (c’est qui est compréhensible, vu les nombreux utilisateurs du grand public…), Adobe s’apprête à commercialiser une nouvelle mouture de son logiciel populaire, alors que la version 6 pour Mac est à peine disponible. Annoncé pour le mois d’octobre, Adobe Photoshop Elements 7 est censé accélérer et faciliter le classement, la retouche et le partage des photos numériques en s’inspirant des fonctionnalités de Photoshop, véritable référence professionnelle pour la retouche d’images.


L’interface de Photoshop Elements 7 en mode Retouche rapide

La nouvelle fonction Scene Cleaner, basée sur la technologie Photomerge qui a déjà fait ses preuves en photo panoramique, permet d’éliminer des éléments indésirables d’une photo pour peu que vous ayez pris plusieurs photos de la même scène. Ouvrez entre 2 et 10 photos de la même scène et prises d’un point de vue identique, puis peignez sur les parties avec lesquelles vous souhaitez recouvrir les personnages fantômes. Scene Cleaner effectue ensuite un montage sophistiqué en analysant la couleur, la tonalité et la texture des zones source et cible : les personnages disparaissent sans laisser de trace !


Scene Cleaner- fort efficace, cette technologie réclame plusieurs photos prises l’une après l’autre…

En mode Retouche rapide, le logiciel offre quatre effets de retouche automatisés, pour rendre un ciel plus bleu, des dents plus blanches, pour corriger les yeux rouges ou pour transformer une photo couleur en image noir et blanc à fort contraste.

Le nouvel outil Smart Brush permet d’appliquer instantanément un parmi d’une cinquantaine d’effets à une zone d’une photo, pour améliorer sa tonalité ou ses couleurs ou pour ajouter des textures.

Notez que le logiciel offre également une gestion de scripts simplifiée, il suffit de choisir un des scripts préenregistrés et d’appuyer sur un bouton pour appliquer les différentes étapes de la correction à une photo. Il est également possible d’enregistrer ses propres scripts.


L’interface Organisateur, gestionnaire d’images intégré à Photoshop Elements (PC), est à son aise pour interprèter les notes, étiquettes et mots-clés ajoutés par Lightroom ou Bridge. La version Mac, quant à elle, intégrera sans doute Bridge pour gérer les images …

Bien que le logiciel soit encore hermétique aux modes CMJN et Lab et qu’il n’offre peu d’outils opérationnels en mode 16 bits par couche, il intègre tout de même une version de Camera Raw 4.5. Elle permet l’ouverture simultanée de plusieurs fichiers dans l’interface du plug-in et il est même possible de synchroniser leurs réglages lorsqu’on sélectionne les vignettes à l’aide de la commande Select All (Tout choisir). Notez que Camera Raw n’affiche avec Elements que trois au lieu de huit onglets d’outils : Réglages de base, Détail et Etalonnage de l’appareil photo

Quant à une compatibilité de Photoshop Elements 7 avec un futur et hypothétique Camera Raw 5.0 (qui est censé faire jeu égal avec Lightroom pour ce qui est des outils de corrections locales…), nous n’avons aucune information.

Adobe Photoshop Elements 7 et Adobe Premiere Elements 7 pour Windows seront disponibles en octobre 2008, au tarif de 99 Euros TTC l’unité. Le coffret Adobe Photoshop Elements 7 et Adobe Premiere Elements 7 sera commercialisé au tarif de 149 Euros TTC. En revanche, aucune date précise pour la version Mac de Photoshop Elements 7, mais il est probable qu’elle arrivera, toute comme la version précédente, en janvier (2009)…

7 commentaires “Adobe Photoshop Elements 7 arrive !

  1. Est-ce que Photoshop Elément peut suffire en photographie amateur un peu sérieuse ?
    Et Lightroom ?
    Photoshop est-il un passage obligé ?
    Je n’ai jamais trouvé plus efficace que Picasa pour gérer rapidement mes photos mais en matière de retouches et gestion de raw c’est trop limité.

  2. oui oui, Photoshop Element peut parfaitement suffire en « photographie amateur un peu sérieuse » et dépassen très largement Google Picasa en matière de classement et surtout en retouche.

    J’étais « client  » de Photoshop Element depuis sa version 3. Et ce qui m’a pousser à l’abandonner c’est la « prime » de 100€ (soit 400€, puisque je suis allé jusqu’à la version 6) que je devais verser tous les ans pour des évolutions entre versions finalement assez mineures (sauf au moment de la prise en charge des calques).

    L’autre raison c’est que Photoshop Element n’existe pas pour Linux (ou de manière détournée). Or, je suis sous Linux maintenant. Et je m’en sors finalement pas si mal, pour la photographie, et sans avoir déboursé un centime…

    Ceci dit Photoshop Element est un très bon logiciel pour le photographe amateur/expert.
    Photoshop n’est, à mon sens, pas nécessaire (j’entends des hurlements…). Photoshop sait faire de la retouche photographique, mais c’est aussi et avant tout un logiciel d’infographie, le tout donnant un logiciel complexe et dont on utilise que 10% des possibilités quand on ne l’utilise que dans le cadre de la photographie.

    « My 2 cents… », comme dirait un copain américain… 😉

  3. Entièrement d’accord avec FX (salut, ça va ?).
    Photoshop Elements est largement suffisant dans la plupart des cas. Je l’utilise aussi depuis la version 3 sauf que je n’ai fait l’upgrade que vers la version 5 lors de mon passage à Vista pour cause de compatibilité.
    Je trouve que c’est un bon complément à Lightroom que j’utilise depuis la version 1.0 pour effectuer les tâches que ce dernier n’est pas encore capable de faire.

  4. D’accord avec vous, Elements suffit aux photographes qui n’ont besoin ni des modes CMJN et Lab, ni du TIFF ou PSD en 16 bits. A part cela, le logiciel est très performant – si seulement son éditeur pouvait arrêter à le remplacer une fois par an :-(. Et en tandem avec LR, on couvre même 95 % des besoins, pour importer, gérer et traiter ses images

  5. Ils sont très complémentaires et complètement compatibles à tel point que si on ouvre directement un Raw avec l’éditeur de Photoshop Elements, le plug-in Camera Raw reprendra automatiquement l’intégralité des modifications effectuées dans Lightroom. Y compris celles non disponibles dans sont interface qui est bridée par rapport à celle de Photoshop CS.
    Nul besoin donc de passer par un fichier intermédiaire en TIFF ou PSD comme l’impose malheureusement l’interface de Lightroom.
    Encore plus fort, ça marche avec les fichiers Jpeg. Faites un traitement d’un jpeg dans Lightroom et ouvrez le directement dans l’éditeur de Photoshop Elements, il passera alors par Camera Raw pour l’ouvrir en appliquant les modifications faites dans Lightroom.

  6. Photoshop Elements est un excellent logiciel mais Adobe tire beaucoup trop sur la corde. J’utilise la version 4 sur Mac et je n’ai pas l’intention de passer à la 5.

    Je regrette même la version Photoshop LE que j’utilisais sur mon vieux Mac Performa acheté en 1996 qui elle, au moins, était dotée de l’outil courbe. Et puis maintenant, avec Lightroom, j’ai de + en + rarement recours à PSE.

    La version 7? Marre du marketing!

  7. Ma version de photoshop ! (Vous vous en foutez un peu …)
    Vous avez entièrement raison, si vous dite que les photoshop antiréieure suffisait, mais moi je l’ai pris car j’Ai pu l’obtenir en rabais hum …

    Et c’est vrai qu’il devrais arrêter d’en faire des nouveaux chaque année ! Si c’est pour ramener les autres logiciel PSE à rien …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le magazine Eyrolles
des techniques photo

Animé par Volker Gilbert et publié par les éditions Eyrolles, QuestionsPhoto vous propose des articles de fond sur les techniques photo, mais aussi des actus, des critiques de livres... et des réponses à toutes vos questions !