Questions Photo

Composition : le cadrage vertical serait-il en train de disparaître ?

Avec la plupart des appareils au format rectangulaire se pose la question de l’orientation de l’appareil : verticale ou horizontale. Alors qu’un cadrage à l’horizontale confère une impression d’espace aux images saisies, un cadrage à la verticale privilégie la profondeur des images, et particulièrement de celles prises avec un objectif grand-angle. Toutefois, bien que de nombreux sujets se prêtent à un cadrage vertical, celui-ci devient de plus en plus rare.

Avec la plupart des appareils au format rectangulaire se pose la question de l’orientation de l’appareil : verticale ou horizontale. Alors qu’un cadrage à l’horizontale confère une impression d’espace aux images saisies, un cadrage à la verticale privilégie la profondeur des images, et particulièrement de celles prises avec un objectif grand-angle. Toutefois, bien que de nombreux sujets se prêtent à un cadrage vertical, celui-ci devient de plus en plus rare : seulement 25 % des images les plus populaires du très élitiste site de partage d’images 500px.com sont présentées dans un format vertical et cela inclut même de nombreux portraits, sinon difficiles à composer avec un cadrage à l’horizontale.



Avec certaines images, il n’y a guère de choix : ici, le cadrage vertical s’imposait pour saisir la posture originale du cygne.

Le sympathique site collaboratif Fotopedia.com n’est pas en reste : contribuant moi-même à ce site, je constate que mes images au cadrage vertical mettent bien plus de temps à émerger parmi les images mises en vedette que celles au cadrage horizontales. Quelles sont les raisons expliquant une telle désaffection pour le cadrage à la verticale ?



Alors qu’un cadrage horizontal montre toute l‘étendue d’un paysage…



…un cadrage vertical aide à la mise en valeur de sa profondeur.


Livres conseillés sur ce sujet

27 commentaires “Composition : le cadrage vertical serait-il en train de disparaître ?

  1. Je m’étais fait exactement la même réflexion et j’ai fait comme toi: j’ai fouillé dans mes images et j’ai constaté que peu sont cadrées au format portrait.
    Dire que le format portrait disparaisse, il y a quand même le temps de voir !

  2. @Antoine | 1point2vue : eh, oui, c’était un titre un brin provocateur ;-) en revanche, je suis convaincu que les sites communautaires et autres forums de photographes changent notre perception. Il faut faire attention à ne pas y perdre son propre style.

  3. Merci pour ces deux derniers articles, qui ne font que renforcer mes convictions. Dans mon travail personnel hebdomadaire sur le « dimanche », je privilegie le cadrage en hauteur (au 50mmm mais cela est anedoctique). Tout est en largeur: la tv, le cinéma, l’ordinateur… les fenêtres de train, de voiture.. « les données à voir » et il me semble intéressant de lutter, pour quelqu’un qui a choisi la photographie tout en s’intéressant au fond et à la forme, contre cette vision envahissante depuis quelques années. Mais nous pourrions dire la même chose sur la couleur: et de l’influence de la post prod des films made in USA, de la pub, des clips sur notre perception de la couleur.
    La « hauteur » est pour moi un tentative d’élévation et de construction. D’homme photographe debout! Non là je déconne … quoique…Il y aurait énormément de choses à dire, à creuser.
    Notre référence à la peinture ou au cinéma.
    Entendu dire: « pourquoi vos photos sont plus petites en hauteur? » et « La largeur est donnée, la hauteur est à construire »
    En tout cas pour moi c’est une nécessaire aération, une gymnastique, un respiration en attendant que cela devienne un exercice spirituel. Quoique, pourquoi attendre?
    Parlerons du carré un jour?

  4. Avec l’ensemble de mes boitiers, je fais 2/3 de format paysage et 1/3 de format portrait. Mais avec mon iphone (qui se tient naturellement en mode portrait), c’est l’inverse : 2/3 de portrait.

    Donc pour 1/3 des photos, c’est l’appareil qui décide.

  5. Bonjour,
    Avec le matériel que je possède (30D) cela dépend surtout si le sujet est en mouvement ou non. Composition verticale donc lorsque le sujet ne bouge pas trop et que je peux recadrer. Composition horizontale lorsque le sujet est en mouvement.

  6. Quand je pense qu’il y a quelque temps (longtemps en fait) on faisait un cadrage vertical par série en pensant « couverture » (de magazine).

  7. Intéressante analyse.

    Mes photos verticales doivent représenter 1/3 de mes photos prises et la moitié de mes photos sélectionnées (moins automatiques, plus originales et finalement meilleures en proportion). Je n’ai pas de poignée verticale (trop lourd).

    J’essaye d’utiliser des vignettes et aperçus carrés pour mettre les photos horizontales/verticales à égalité quand je fais mes sélections. Et vive les écrans carrés! ;-)

    Et sur la taille idéale – pour moi – des tirages:
    - 50x75cm à l’horizontal (souvent plus de détails)
    - 40×60 à la verticale (souvent plus intimiste)
    Etonnant, non?

  8. c’est avant tout lié au confort d’utilisation perso si je ne fais quasi plus de verticale c’est parce que l’affichage de celle ci sur mon cadre photo numérique n’est pas optimale une image riquiqui avec de grosse bande noire disgracieuse de chaque coté , idem lors de visionage sur la tv .
    Et le pire c’est quand le haut et le bas sont tronquer dans un diaporama :/
    Par contre pour la presse au format A4 je pense que c’est l’inverse ;) donc pas près de disparaître .

  9. Intéressant sujet ; l’écran doit y être pour beaucoup, mais je me souviens ne jamais avoir beaucoup aimé prendre de photos verticales .. en définitive, le monde n’est il pas le plus souvent structuré avec un horizon et notre œil ‘balaie’ de gauche à droite, avant de passer d’une ligne à l’autre … il faudrait fouiller les publications de neuro-sciences : qui est volontaire ? (;-)

    NB. vous écrivez « Pour être partial face à ses images, on devrait pivoter l‘écran.. » ; je pense que avez voulu écrire ‘impartial’.

  10. De mon côté, pas besoin de vérifier si je fais plus ou moins de format vertical ou l’inverse. Probablement autant l’un que l’autre.
    Je regarde ce que j’ai sous les yeux et selon ce que je veux obtenir j’oriente mon appareil en conséquence. C’est ma vision du sujet qui détermine le sens de mon cadrage.

  11. Les journaux ont beaucoup de mal avec les photos verticales: c’est plus difficile à maquetter, ça prend plus de place, c’est plus exigeant, moins comme d’habitude donc plus difficile à caser. Personnellement, j’adore les photos verticales mais à chaque fois, c’est un combat avec le secrétaire d’édition et ça finit souvent en photo quasi-carrée, en photo lamentablement tronquée, voire en photo horizontale taillée dans la verticale.
    Idem sur le site Internet du journal pour lequel je travaille: ils n’en veulent pas (ça prend trop de place dans la page). C’est bien dommage.

  12. Sur mes 100 dernières images en ligne, 45 verticales, 5 carrées et 50 horizontales.

    Précisions: la grande majorité de mes photos représentent des êtres humains, toutes sont optimisées et recadrées en post; parfois le vertical est choisi à cette occasion. Le confort (stabilité) m’incite aussi à choisir souvent l’horizontal à la prise de vue, et les poignées n’y changeraient rien car elles sont conçues pour droitiers et je suis gaucher. Enfin, elles basculeraient le flash à droite alors que je préfère souvent la source lumineuse à gauche. Avec mon Metz 45 à poignée je bascule l’ensemble à droite en vertical, ce qui me donne une source à droite mais qui reste en haut. Je perds en stabilité mais au flash ça reste sans effet.

    Le champ de vision horizontal semble être une règle pour tous les êtres vivants dotés de la vue, y compris les poissons et les oiseaux qui évoluent pourtant en 3D. L’écran impose son format: il n’y a jamais eu de cinéma vertical. Mais Facebook privilégie le carré, qui offre la plus grande surface.

  13. Tout dépend du sujet mais en règle générale j’alterne les deux format (mon épouse également). C’est marrant parce que je ne m’étais jamais posé la question auparavant!! De temps en temps je m’essaye même au panoramique vertical.
    Il est certain que le grip améliore grandement la prise en main en plus d’équilibrer le boitier.

  14. Tout bêtement, avec un réflex sans grip, je pense que le format vertical est plus naturel à ceux qui visent de l’oeil gauche, ou plus généralement à ceux qui plient le poignet pour basculer le réflex vers la droite. En effet, ce mouvement est plus rapide et cette position est bien plus discrète que le basculement vers la gauche qui implique de lever le bras droit au dessus de la tête.

    Je pense que le grip n’est pas une bonne solution car en plus d’alourdir et de rendre plus volumineux le réflex ça n’est pas très rapide à utiliser lors de la recherche de la meilleure composition. En effet, le passage de horizontal à vertical impose de s’aider de la main gauche pour faire basculer le réflex pendant que la main droite lâche la poignée horizontale pour saisir la poignée verticale. Plus laborieux qu’un simple basculement de poignet !

  15. Très bonne étude !
    Pour ma part, je shoote souvent en vertical notamment en macro (fleurs) mais en horizontal pour les paysages.
    Poignée optionnel=cher (je ne suis qu’amateur), lourd, encombrant… et je tourne l’appareil le bras droit en l’air quoique visée œil gauche ! -cf Samuel…
    Depuis longtemps, je regrette les écrans larges vendus pour des besoins de vidéos que je ne regarde jamais. Un écran carré serait génial : qui l’invente ?

  16. @Lucas Janin : oui, décidément, le format des Rollei et Hasselblad est de retour. Quant au site 500px.com, il s’agit surtout des vignettes, recadrées au format carré (en tronquant parfois des parties importantes…), les images sont le plus souvent au format horizontal ;-)

  17. Ce sujet est très intéressant et m’a naturellement interpellé, moi qui fais quasiment 70% de mes photos en mode portrait!
    Ne me demandez pas pourquoi, je ne le sais pas…
    Peut être plus à l’aise avec ce cadrage ou tout simplement beaucoup de portraits…
    Je n’aime pas trop que le regard se perde sur les côtés et se concentre sur le sujet.
    tous mes appareils sont équipés d’un grip… que je n’utilise pas en position verticale, mais qui me permet tout de même d’avoir une meilleure tenue avec mes grandes mains!
    il sera toujours plus rapide de tourner l’appareil que de changer la position de sa main sur celui-ci, surtout en sport!

  18. Et moi environ 90% de mes photos sont en mode portrait alors que je n’effectue jamais de portraits (ou alors trés rarement)…
    Je suis du même avis que Lionel ci-dessus, c’est à dire que je pense que le mode paysage incite l’oeil à se perdre sur les cotés de l’image alors qu’au contraire le mode portrait le préserve vers le centre.
    Mais le fait que le portrait paysage amène plus de visibilité sur les sites n’est pas une idée à laisser de coté.
    Merci pour cet article.

  19. bonjour et merci pour cette article édifiant.

    je suis également convaincu qu’un reès grande partie des photos horizontales sont dues à la chaine photo (appareil photo, ordinateur pour traiter et visualiser les photos).

    de mon coté, je fais pas mal de photo verticales : j’ai inderdit à mon appareil de faire la rotation auto des images sur l’écran arrière : mes photos verticales sont également lue ‘plein écran’

    pour la visualisation, peut-être que les tablettes (ipad et autres) offrent une voie de rédemption : il est très facile de faire une rotation de l’écran et la tablette redimensionne le contenu pour profiter pleinement du format de l’image.

    Vincent

  20. Pingback: Les liens photo - Octobre 2011 | sfphotos.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Le magazine Eyrolles
des techniques photo

Animé par Volker Gilbert et publié par les éditions Eyrolles, QuestionsPhoto vous propose des articles de fond sur les techniques photo, mais aussi des actus, des critiques de livres... et des réponses à toutes vos questions !