Questions Photo

Connecter un écran externe à un ordinateur portable

On le sait, la qualité moyenne des dalles et leurs possibilités de réglages limitées rend les écrans d’ordinateurs portables difficiles à utiliser en retouche photo. Nombre de photographes utilisant couramment des portables (ne serait-ce que pour vider leurs cartes en reportage) les connectent à un écran externe au moment de retoucher leurs images.

Quand on envisage de travailler confortablement et efficacement, connecter un écran externe à son portable est une très bonne solution, car la puissance des ordinateurs portables est actuellement comparable à celle de nombre de machines de bureau, et ils sont bien plus pratiques et moins encombrants que ces derniers. Voyons comment connecter au mieux un écran externe dans le but de retoucher des images.

Les conseils que nous avons pu donner pour optimiser l’affichage d’un écran de portable (voir l’article “ Labo numérique : est-il raisonnable de travailler ses images sur un écran d’ordinateur portable ? “) restent bien entendu de mise avec un écran externe. On choisira donc l’environnement de travail le plus neutre possible, à la luminosité contrôlée, stable et sans point chaud. On n’hésitera pas non plus à couvrir le pourtour de l‘écran avec du gaffer noir mat et à fabriquer une casquette d‘écran avec du carton plume noir mat pour éviter les réflexions parasites. Le calibrage de l‘écran est bien évidemment de mise…

Carte graphique et taille écran

Quitte à utiliser un second écran sur son portable, autant le choisir le plus grand possible pour disposer d’un espace de travail et d’une taille d’affichage confortables. Mais attention, avant l’achat, il est impératif de vérifier deux choses : en premier lieu (même si cela va de soi…) le type de connectique écran dont dispose son ordinateur, et le modèle de carte graphique qui l‘équipe. En effet, si ce composant est facile à changer sur un ordinateur de bureau, il est bien souvent soudé à la carte mère sur un portable et il sera souvent impossible de le remplacer par un modèle plus puissant (du moins pas pour un prix raisonnable). Si cette carte graphique est d’une grande importance, c’est qu’elle conditionne notamment la taille maximale de l‘écran que l’on pourra connecter à son portable.

C’est en consultant la notice de l’ordinateur et/ou la fiche technique de sa carte graphique que l’on saura la définition maximale que la carte est capable de gérer. Un peu comme le capteur d’un appareil numérique, la carte dispose d’une définition maximale (même si les fiches l’appellent souvent à tort “ résolution “) au-delà de laquelle elle interpolera l’image pour l’afficher… floue !

Concrètement, si une carte graphique affiche une définition maximale de 1600 × 1200 pixels, il ne faudra pas que la définition de l‘écran externe dépasse cette valeur. Si c’est le cas, alors soit l’image sera interpolée (donc floue) pour couvrir toute la surface du moniteur, soit la carte graphique utilisera sa définition maximale et l’affichage n’occupera pas tout l’espace disponible sur l‘écran. Attention, car en général les portables d’entrée de gamme sont équipés de cartes graphiques moyennement puissantes, et comme bien souvent la taille d’un écran est liée à sa définition, seuls les portables de milieu et haut de gamme autoriseront de connecter un moniteur d’une diagonale de 19 à 24 pouces, un format raisonnable pour la photo.

Recopie vidéo ou bureau étendu

Connecter un écran externe à un portable peut se faire selon deux modes et, là encore, c’est la puissance de la carte graphique qui l’impose. Ainsi, les cartes les plus puissantes autoriseront le mode dit “ bureau étendu “ qui permet de passer les fenêtres des logiciels et la souris d’un moniteur à l’autre. Dans ce cas, l‘écran du portable et le moniteur externe sont gérés indépendamment et présentent à eux deux un “ bureau étendu “.

En pratique, c’est le mode de travail le plus confortable. Les performances de l‘écran externe étant meilleures et sa taille supérieure, on affichera le plus souvent son image dessus, en plein écran, alors que l’on rassemblera sur l‘écran du portable les diverses et encombrantes palettes de Photoshop. Les outils resteront donc accessibles sans nuire à la taille d’affichage de l’image… Un confort dont on a du mal à se passer une fois que l’on y a goûté !

Les deux écrans étant gérés indépendamment, la carte graphique est capable de tirer parti de deux profils différents, un adapté à chaque moniteur. Il faudra juste veiller à calibrer les deux écrans l’un après l’autre, en tirant bien entendu parti des plus grandes possibilités de réglage du moniteur externe (luminosité, contraste, équilibre des couleurs). Si l‘écran externe est branché sur le portable, la carte graphique lui enverra un signal adapté à son profil tandis que le signal envoyé sur l‘écran du portable tirera parti de son profil propre. Les deux affichages seront donc (assez) homogènes, en fonction de la qualité respective des deux dalles. Quand l‘écran externe est déconnecté, la carte graphique n’exploite que le profil de l‘écran intégré. Un système comme Mac OS X autorise même une détection automatique des moniteurs et adapte l’affichage aux moniteurs connectés en fonction de leurs profils, et ce, en toute transparence pour l’utilisateur.

Le mode dit “ Recopie vidéo “ impose lui plus de précautions. Ce sera le seul mode proposé par les cartes graphiques peu puissantes qui ne peuvent gérer qu’un unique signal qu’elles “ recopient “ sur un écran et sur l’autre. Il va de soi que, si l‘écran intégré au portable est calibré, la carte exploite son profil pour un affichage optimal mais que le signal émis est inadapté à l‘écran externe. Il faudra donc calibrer ce dernier et enregistrer le profil avec un nom clairement identifiable.

Une fois le portable connecté à l‘écran externe, il faudra indiquer à la carte graphique quel profil utiliser pour l’affichage. On privilégiera bien entendu celui du moniteur externe, plus grand et meilleur que l‘écran du portable. Une fois l‘écran externe déconnecté, n’oubliez pas d’indiquer à la carte graphique le profil adapté à l‘écran intégré du portable pour retrouver un affichage convenable. Malheureusement, il sera impossible de séparer images et palettes sur les deux écrans, mais on gagnera tout de même en confort et en efficacité par rapport à l’utilisation du seul écran de portable.

8 commentaires “Connecter un écran externe à un ordinateur portable

  1. Désolé, j’ai un peu de mal avec le mot « rotatif » qui me rappelle le monde de l’impression Offset…. Quant aux meilleurs écrans dédiés aux graphistes et photographes vous pouvez facilement vous fier à leur étiquette de prix, les meilleurs étant aussi les plus chers. Cependant, tout dépend de l’utilisation que vous en comptez faire : si vous préparez des images pour l’impression et vous recherchez la fidélité des couleurs la plus étendue, je vous conseille un écran dont le gamut couvre celui de l’espace de travail Adobe RVB- vous en trouvez chez Eizo, NECet Quato. Un utilisateur moyennement exigeant à la recherche d’un écran apte pour le traitement d’image adoptera sans hésitation un écran moins onéreux (par exemple un écran LaCie, NEC ou Eizo dont le gamut correspond à celui de l’éspace sRVB). Si toutefois vos moyens ne le permettent pas, vous opterez pour un des pas si mauvais Iiyama et Dell que le magazine Chasseur d’images a récemment testé-bien étalonné, ces écrans livrent un affichage tout à fait correct…

  2. Merci pour cet article fort intéressant !
    Lors de l’Apple Expo, j’ai commandé un MacBook Pro et je n’ai qu’une envie, c’est de le brancher sur mon 24″ !

    A ce propos, dois-je acheter un cable en plus ou sera-t-il inclus avec le MBP ?

  3. Est t-il possible que l’affichage de bureau etendu nuise à l’écran du portable? ma carte graphique n’a pas eu lair d’aprecier un débranchage a chaud…
    merci en tout cas pour l’article!

  4. Je possède un écran de 19″ que j’utilise en complément de mon portable 15,4″ et je possède une sonde Spyder2express pour ne pas la citer qui ne gère pas 2 écrans. Elle me met un profil automatique qui plus est donc j’aurais aimé savoir s’il y avait un logiciel qui me permettrait de jongler avec 2 profils suivant mon utilisation.

    merci

  5. bonjour,

    impossible de partager l’écran depuis quelques temps : seul le fond d’écran s’affiche sur le moniteur externe …

    Merci pour votre aide

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Le magazine Eyrolles
des techniques photo

Animé par Volker Gilbert et publié par les éditions Eyrolles, QuestionsPhoto vous propose des articles de fond sur les techniques photo, mais aussi des actus, des critiques de livres... et des réponses à toutes vos questions !