Questions Photo

Fujifilm-X, un système expert complet ?

 

Quand Fujifilm a lancé en 2011 son compact de luxe X100, les experts ont admiré la qualité d’image mais beaucoup attendaient en fait le successeur 24 × 36 du reflex S5, dont le capteur offrait une dynamique inespérée. Ce X100, dont les ventes furent un grand succès, fut rejoint dès 2012 par le X-Pro1, base d’un tout nouveau système dont l’objectif annoncé était d’obtenir, avec un petit capteur 16 × 24 mm de conception nouvelle, une qualité d’image équivalente aux modèles à grand capteur, avec un encombrement moindre et en s’appuyant sur une nouvelle gamme optique « de toute première classe ».

Fuji questionsphoto eyrolles 1

Le Fujifilm X-T1 vise clairement le reportage pro.

 

Aujourd’hui, la gamme Fujifilm équipée du capteur X-Trans de 16 millions de pixels à trame colorée aléatoire part du X100s, le compact d’origine rénové, et  monte jusqu’au X-T1, boîtier de reportage tropicalisé équipé du plus grand viseur électronique du marché. Les modèles hybrides à optiques interchangeables disposent d’une gamme de 17 modèles – en incluant deux modèles Zeiss intégrés au catalogue –, et plusieurs autres seront disponibles fin 2014. Les débutants disposent de deux modèles d’entrée de gamme dépourvus de viseur à hauteur d’œil, ce qui nous semble vraiment peu engageant pour un usage expert, mais les trois boîtiers de base permettent de construire un vrai système.

Fuji questionsphoto eyrolles 2

La trame particulière du capteur Fujifilm X-Trans comparée à la matrice de Bayer équipant plus de 95 % des appareils du marché.

o

o

9 commentaires “Fujifilm-X, un système expert complet ?

  1. Bonjour

    « Le paradoxe est que l’appareil offre un peu moins d’options de réglages fins que d’autres marques (qui ont des profils Portrait, Paysage, etc., qui parlent mieux au débutant) »

    Je ne savais pas que des pré-réglages abscons étaient assimilables à des réglages fins ? Au contraire sur la gamme X il existe la possibilité de régler finement le type de film, le rendu des ombres, des basses lumières, le contraste, la netteté etc.

    « Cependant, en mise au point continue les résultats sont très honorables, avec une « cadence de tir » atteignant 8 images par seconde sur le X-T1 »

    pour être tout à fait exact (hormis peut-être sur le dernier X-T1 ?) il n’existe pas d’AF continu sur la gamme Fujifilm X en ce sens que le fonctionnement de l’AF contrairement à celui d’un reflex traditionnel n’est pas prédictif (il est incapable de calculer le déplacement du sujet). Comme en plus il est limité au seul capteur central, nul doute que ce mode est rarement utilisé. Idem pour les modes de mesure de lumière qui ne fonctionnent pas du tout comme sur les reflex (mais fonctionnent très bien quand même ce qui est l’essentiel).

    « Les Fujifilm de la série X permettent-ils de constituer un système complet ? Non, mais système en devenir, offrant déjà une base très solide pour la plupart des besoins courants des photographes. »

    ??? un système complet c’est quoi ? Un système qui fonctionne pour tous les types de photographie ? Désolé mais un reflex pro pour de la photo de rue par ex pour moi ce n’est pas un système adapté donc autant dire qu’il n’existe aucun système complet chez aucune marque.

    La gamme X est un système complet pour plein de type de photos (reportage, mariage, paysage etc). Là où il est inadapté c’est pour les très longues focales (supérieure au 200mm) et les photos nécessitant un AF de compétition (sport etc). Fujifilm a sorti une gamme très intelligente ET adapté aux photographes pendant que Nikon et Canon partent dans des délires de capteurs à 36 mégapixels avec les nombreux inconvénients que l’on connaît si l’on fait de la photo.

    « Il semblera un peu limité aux amateurs de tirages géants, le potentiel des 24 × 36 de 36 millions de pixels ou des moyens format de 50 millions de pixels étant bien entendu supérieur au X-Trans de 16 millions de pixels. Mais pour des tirages allant jusqu’au format A2 (environ le format photo 40 × 60 cm), on n’aura guère de souci tant les objectifs sont piqués. »

    Ça concerne qui ce marché de l’ultra grand tirage ? Une minorité pendant que l’immense majorité n’imprime même plus de photos. Parlons aussi des inconvénients des capteurs de 36 mégapixels… Quand je pense que j’ai fait de l’affichage 4x3m avec un capteur 12 mégapixels je dirais qu’il y a de la marge.

    Mon seul reproche sur un X100s et un X-E2 c’est un mode vidéo complètement bridé en prise de vue (dommage vu la qualité produite).

    PS : dommage de ne pas avoir inclus le X100s dans l’ouvrage, vu son prix ça permet d’avoir un boîtier complet et compact avec un objectif 23mm f/2 (avec un filtre ND intégré, un synchro flash au 1/4000s etc) pour quasi le prix du seul 23mm f/1.4. Un bon complet.

    • je rajoute aussi dans les points forts du X100s en couple avec un ou plusieurs X à objectif interchangeable c’est que c’est le seul modèle qui peut être totalement silencieux au déclenchement.

      Pour les focales supérieures au 200mm il est bien sûr possible d’utiliser des bagues d’adaptation pour utiliser des objectifs d’autres marques mais la prise en main et la mise au point risque d’être délicat. Mais si on est déjà équipé pourquoi ne pas essayer.

      Perso j’ai revendu tout mon matériel Nikon, bye bye un constructeur mesquin toujours prompte à facture fort cher le moindre accessoire mais qui par contre traîne des pieds pour corriger les bugs et ajouter des fonctionnalités via les mises à jour, préférant sortir un nouveau modèle juste pour rajouter une fonctionnalité logicielle. A comparer avec la politique de Fujifilm qui n’hésite pas à continuer à mettre à jour les firmwares d’appareil qui ne sont plus en vente…

    • Je trouve que ce n’est pas indispensable de critiquer les autres constructeurs pour apprécier le système Fujifilm ! Pour les longues focales et sport mécaniques les limites sont indiquées dans l’article et vous les soulignez à juste titre. Enfin quelques personnes impriment leurs photos pour les exposer, en quelques années on est passé dans les expos d’un format 30 x 45 à des formats beaucoup plus grands, voir par exemple les photos nature à Montiers…
      PS; le X100 s n’est pas sur la couverture mais est inclus dans l’ouvrage avec les mesures de son excellent 23 mm !

    • Excellente analyse. Vraiment. Mon D3s et tout ce qui va avec sera en vente dès que j’aurai un équivalant 80-200 2,8 chez Fuji. J’en ai encore besoin pour les concerts. Pour le reste, tout au Fuji.

  2. ah chouette pour le x100s alors.

    PS je ne critique pas les autres constructeurs mais uniquement Nikon dont j’ai été client pendant plus de 20 ans, rien à dire sur la qualité optique mais force est de constater que leur politique commerciale est déplorable et qu’ils sont partis sur une mauvaise piste (franchement des reflex d’entrée de gamme avec un capteur 36 Mpixel ?) et sont mesquins dans leurs mises à jour alors que les tarifs sont stratosphériques.

  3. Encore un travail exceptionnel de JMS…seulement pas de version papier d’où l’obligation d’imprimer pour étudier correctement.
    Eyrolles éditeur se croit aux States, vraiment dommage de ne pas avoir le choix quand on connait le bas coût d’un tirage papier.

  4. Bonjour, merci pour ce très bon article.
    Je ne suis pas encore passé chez Fuji mais le X-T1 est bien tentant !
    Il y a une question que je me pose depuis un moment et je n’ai pas réussi à trouver de réponse sur le web…
    J’en profite pour la poser à un spécialiste.
    Dans la FT du X-T1, ils indiquent que l’on peut faire du format carré. Mais est-que le viseur s’adapte lorsque l’on choisit ce format ?
    En résumé, est-ce que l’image est recadrée en carré dans le viseur ?
    Si c’est le cas, ce serait un gros avantage des viseurs électroniques par rapport aux viseurs optiques…

Répondre à berrald Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le magazine Eyrolles
des techniques photo

Animé par Volker Gilbert et publié par les éditions Eyrolles, QuestionsPhoto vous propose des articles de fond sur les techniques photo, mais aussi des actus, des critiques de livres... et des réponses à toutes vos questions !